Cet album, écrit par Olivier Douzou, raconte la désintégration d'une vache très vieille en petits morceaux. Chacun de ces petits morceaux, devient un élément du ciel. La vache aimée a disparu mais finalement, on peut toujours la deviner en voyant la lune (ce sont ses cornes), l'étoile filante (sa queue), le soleil levant (ses "gamelles" comme s'amuse O. Douzou à nommer les mamelles) etc..
Les enfants s'approprient le texte en le jouant avec la vache en carton. L'un d'eux raconte l'histoire et l'autre se charge de bouger les morceaux. Mardi, la petite voix flûtée de Laura et ses mots bien posés sur le texte d'Olivier Douzou (très poétique) nous a rempli d'émotion. Aujourd'hui, Nolann s'est lancé à son tour et a reçu également les bravos de ses copains. Aux suivants...