Les grands dessinent le jeu rigolo qu'ils ont inventé pour les Usépiades en essayant de placer chaque partie du parcours comme il faut.


Ils dessinent aussi le potager pour se rappeler de la place de chaque légume et suivre son apparence au fil des semaines. Il a fallu légender ensuite avec des étiquettes-mots, en s'aidant du dictionnaire que chacun s'était fabriqué.