Pendant que Maël lit un conte dans la bibliothèque sous les yeux admiratifs de ses copains


d'autres écrivent à l'ordinateur une phrase de leur conte inventé par groupe


et d'autres jouent au "Moulin à paroles" pour fabriquer des phrases rigolotes ("Le musicien porte un distributeur dans la forêt") mais qui supposent d'avoir pioché le nom d'un personnage, un verbe (nommé "action" pour l'instant), le nom d'un objet (et voilà le futur COD des primaires), et un lieu (mais oui, c'est le complément circonstanciel qui pointe son nez!)


La grammaire c'est rigolo mais le jeu, on le prend très au sérieux!